Actu

Un archipel de plongée bannit la crème solaire pour sauver son corail

Certains endroits dans le monde sont connus pour la beauté de leur paysage. C’est notamment le cas pour plusieurs îles du Pacifique et notamment celles des Palaos. Cela a pour conséquence une explosion du tourisme. Ce type d’endroit attire de nombreuses personnes désirant l’explorer et surtout y faire de la plongée sous-marine pour découvrir sa faune aquatique incroyable. Cependant, toutes ces activités ont des conséquences désastreuses sur cet environnement. En effet, le tourisme de masse est une véritable menace pour cet écosystème. C’est pour cela que les autorités de cet archipel ont pris une décision assez étonnante pour le protéger. Il s’agirait d’interdire formellement l’utilisation de la crème solaire.

L’interdiction de la crème solaire : une décision majeure

Les Palaos sont un archipel se trouvant en plein milieu de l’océan pacifique entre l’Australie et le Japon. Ce groupe d’îles n’est pas très connu, mais pour les amateurs d’Archipel plongée, c’est un des spots les plus prisés. Cela est dû au fait qu’on peut y trouver des paysages marins d’une beauté exceptionnelle et qui est surtout unique en son genre. Il n’est pas possible de le voir qu’à partir des îles du Pacifique. Cependant, ce petit territoire vient de prendre une décision majeure visant à protéger sa nature. L’archipel des Palaos a décidé d’interdire tout type de crème solaire sur son territoire à partir de 2020. C’est une première mondiale qui a étonné un bon nombre de personnes. Toutefois, cette décision n’a pas été prise sous un coup de tête. Cela s’est fait après de nombreuses études sur l’impact de ce type de produit sur la nature.

L’impact néfaste des crèmes solaires sur l’environnement

Les crèmes solaires sont des produits dermatologiques faits pour se protéger contre les ultraviolets qui peuvent être assez dangereux pour la peau. Il y en a plusieurs types sur le marché et certains d’entre eux sont d’une très grande efficacité. Toutefois, il faut aussi noter que ce sont aussi des produits chimiques. Cela implique le fait qu’ils contiennent des composants qui peuvent être très nocifs pour certains types d’êtres vivants. Plusieurs études scientifiques ont démontré que leur impact peut avoir des conséquences négatives sur un écosystème. Ce sont les raisons pour lesquelles les Palaos ont pris cette décision incroyable qui est d’interdire ces produits dans toute l’étendue de leur territoire à partir de 2020. C’est d’ailleurs quelque chose que de nombreux défenseurs de la nature ont salué.

Afficher
Cacher