Wedding planner : le métier expliqué

Wedding planner : le métier expliqué

Le métier de wedding planner est apparu en France dans les années 2000 et plus de 5 % des mariages sont organisés par un de ces prestataires. Littéralement, le wedding planner désigne un organisateur de mariage. Il est donc au service des futurs mariés et peut s’occuper de toute l’organisation du mariage jusqu’au choix de la robe ou encore des alliances. Dans le présent article, vous découvrirez beaucoup plus ce métier et pourrez désormais faire confiance à ce prestataire pour que votre mariage se passe dans de bonnes conditions.

Que comprendre réellement du métier de wedding planner ?

Le wedding planner est un véritable organisateur d’événement. Il est le chef d’orchestre de votre mariage. De la préparation jusqu’au jour du déroulement de l’événement, le wedding planner a toujours sa place. Il vous revient uniquement de lui faire part de vos exigences ou envies, de vos critères et du budget que vous êtes prêt à allouer à votre mariage. De son côté, il mettra à votre disposition les meilleurs prestataires de son carnet d’adresses.

Lire également : Comment fabriquer de la cire de bougie parfumée ?

Rappelons qu’avec lui, votre mariage vous reviendra moins cher, car les prestataires seront généreux avec lui d’autant plus que c’est lui qui leur trouve des marchés. Avec ce dernier, vous gagnerez du temps et pourrez vous occuper de votre cœur de métier et de vos enfants. Le jour du mariage, c’est lui qui s’occupera de la coordination des équipes qui seront présentes sur le terrain. De votre côté, vous pourrez bien prendre soin de vos invités.

Qui peut être wedding planner ?

Avec toutes les tâches qu’aura à coordonner le wedding planner, il n’est pas donné à tout le monde d’en faire son métier. Le wedding planner doit être entièrement disponible pour répondre aux différentes sollicitations du couple.

A découvrir également : Comment gérer finances personnelles et professionnelles ?

Il doit avoir également le sens du relationnel, car c’est son rôle de négocier aussi avec les prestataires pour que le couple dépense moins dans le mariage. C’est quelqu’un qui est aussi dynamique et qui doit pouvoir faire son devoir même en week-end et à des heures inimaginables.

Généralement, on réfléchit mieux la nuit lorsqu’on veut faire une bonne organisation. L’heure ne doit donc jamais poser de problème. Pour exercer ce métier, il faut aussi avoir des compétences de commercial, de gestionnaire, d’organisateur, de comptable… L’intéressé doit être aussi un être jovial puisqu’il doit être naturellement souriant le jour de la célébration. Il doit aussi avoir le sens de la diplomatie avec toute la créativité qu’il faut. Les designs de faire-part doivent venir de son imagination.

Quelle formation pour devenir wedding planner ?

Un prestataire de ce domaine peut exercer dans une agence de wedding planner. En outre, il peut toujours travailler en libéral. Pour exercer ce métier, il est souhaitable de faire une formation, afin d’avoir les compétences nécessaires à côté des qualités intrinsèques. Vous pouvez avoir ici une licence professionnelle métiers de la communication option événementielle. Vous pouvez aussi avoir un bachelor gestion de projets événementiels. À la suite de cela, vous pouvez vous spécialiser en wedding planner en troisième année. La rémunération dans ce secteur dépend du coût du mariage. Elle représente 10 à 15 % dudit coût. Ici, les frais pour rémunérer les prestations des autres intervenants sont déduits du coût total du mariage. C’est donc au reste du coût que s’applique ledit pourcentage.