Les robots français de plus en plus présents dans la société

Les robots occupent de plus en plus une place importante dans notre vie et ce n’est pas près de s’arrêter. Que soit dans nos foyers ou en entreprise, ces machines se révèlent très souvent d’une grande aide. Ce qui explique le succès énorme que connaissent les robots comme Nao, Roméo, Leka ou encore Pepper, la star des robots français.

La robotique, un secteur qui révolutionne le monde

De nombreuses entreprises et industries misent davantage sur la robotisation afin de faciliter leurs services et d’améliorer leurs productions. Alors, la robotique est sollicitée dans divers domaines.

Dans la médecine

De nombreux robots sont utilisés dans le domaine de la santé. Ils permettent de poser des diagnostics plus précis et à faciliter le traitement. Certains de ces robots permettent de faire des opérations sur des organes avec une très grande précision. Récemment, un robot a réussi pour la première fois à opérer de façon autonome des tissus mous. De nombreux objets intelligents sont également utilisés dans des étapes de rééducation physique.

Dans le social

Le domaine social connait un boom dans l’utilisation des robots. Ils ont connu peu à peu d’énormes progressions au point de pouvoir communiquer avec les humains et de les aider dans leurs différentes tâches. Ils deviennent des assistants sociaux capables d’aider toute personne en situation de fragilité. De par le monde, les robots éducatifs “NAO” de la société française Aldebaran assistent de nombreux enfants dans leur formation. Pour les enfants autistes, il y’a le robot Leka qui leur est spécialement destiné.

Pour les personnes âgées ou les personnes malades, différents programmes ont permis de mettre sur pied des robots comme Romeo susceptibles de leur faciliter la vie. Ainsi, des robots d’assistance ont vu le jour et ne cessent de s’améliorer sans toutefois remplacer la présence humaine.

Dans l’environnement

Le secteur de la robotique se développe aussi dans le secteur environnemental. Des solutions en vue de l’élaboration de véhicules autonomes électriques sont toujours en cours en d’élaboration.

De nombreuses études prévoient un accroissement massif du chiffre d’affaires de la robotique agricole. Plusieurs solutions sont testées dans la culture de certains plans. Cela va des salles avec assistance pour la culture aux robots de gestion des produits chimiques.

Dans l’industrie

Le domaine industriel est le secteur favori de la robotique. Les robots industriels sont les ancêtres de tous les autres, le point de départ. Leur histoire commence avec la création des ordinateurs. Le premier brevet pour un robot industriel est déposé en 1954. Le secteur emploie des millions de robots depuis de nombreuses années. Ceux-ci facilitent l’exécution des nombreuses tâches surtout celles répétitives. Des entreprises comme universal robots proposent des bras robotiques de dernière génération pour améliorer la productivité.

Les robots sont utilisés des domaines très diversifiés : le nucléaire, l’automobile, le maniement des objets lourds.

 Pepper, la star des robots français

Il est déjà utilisé par près de 2000 entreprises dans le monde : Pepper ne chôme pas. En Europe, ce sont un peu plus de 300 entreprises comme Carrefour, Renault, Uniqlo qui lui font confiance. Pepper a été conçu par l’entreprise française Aldebaran, spécialiste de la robotique humanoïde. L’entreprise n’est d’ailleurs pas à son premier coup d’essai puisqu’elle avait déjà mis sur le marché, les robots Nao et Romeo qui ont aussi connu un grand succès.

Deux ans déjà que Pepper est sur le marché, et le moins qu’on puisse dire est qu’il se porte très bien. Il est très utilisé dans le commerce de détail où il permet notamment d’améliorer l’expérience client. Il propose par exemple un accueil personnalisé et des recommandations en tenant de compte de nombreux paramètres comme le sexe, la tranche d’âge.

Bien que Pepper soit encore limité dans ses actions, son avenir laisse présager un développement phénoménal. Softbank qui a racheté Aldebaran s’emploie à nouer des partenariats avec des géants comme Google, IBM, Amazon.