Comment faire quand on n’a pas de garant pour une location ?

Comment faire quand on n’a pas de garant pour une location ?

Dans votre dossier de location, il est recommandé d’indiquer un garant pour mettre toutes les chances de votre côté. Cependant, il arrive que le locataire ne trouve pas de garant pour sa location. On pourrait alors se demander comment faire dans ce cas. La réponse à cette question sera donnée dans ce billet.

Demander la garantie Visale

Si vous n’avez pas de garant, le dispositif Visale est une alternative. C’est une aide apportée au locataire et qui garantit au bailleur que les impayés seront couverts sur une période de 3 ans (36 mois). En plus des impayés, ce dispositif prend en compte les dommages locatifs causés par le locataire.

A lire aussi : Comment choisir un volet roulant pour sa maison ?

Toutefois, louer avec une garantie Visale n’est pas destiné à tous les locataires. C’est un dispositif orienté vers une catégorie précise de personnes. Dans un premier temps, les jeunes âgées de 18 à 30 ans peuvent en profiter. Cependant, ils doivent être boursiers et ne doivent pas être rattachés à leurs parents financièrement.

Les personnes qui sont âgées de plus de 30 ans ne peuvent en profiter que quand elles travaillent dans le secteur privé et se retrouvent en situation de précarité. Ainsi, Action Logement prendra en charge les loyers impayés à condition que la mensualité soit de 1500 euros maximum en Île-de-France. Dans le reste du pays, elle devra être de 1300 euros maximum.

A lire aussi : Quels sont les modèles de papier peint à choisir ?

Les étudiants peuvent également bénéficier de cette aide. Contrairement aux autres, ils sont couverts sur 9 mois. En Île-de-France, leur loyer ne doit pas excéder 800 euros contre 600 euros en province. Une fois que les impayés sont réglés, le locataire devra rembourser le montant dû en fonction de l’échéancier établi par Action logement.

Faire la demande d’une garantie Loca-pass

La garantie Loca-pass est également un dispositif d’aide géré par Action Logement. Anciennement appelé 1 % logement, c’est une solution qui permet au bailleur de pouvoir entrer en possession des impayés. Comme vous l’aurez remarqué, la garantie Loca-pass fonctionne comme la garantie Visale à quelques différences près.

Pour néanmoins en profiter, il vous faut respecter un certain nombre de critères. Dans un premier temps, le locataire doit être dans une entreprise privée non agricole. Il doit être en service depuis au moins 5 ans.

Un travailleur saisonnier peut également bénéficier de cette aide. Aussi, les étudiants boursiers sont éligibles au même titre qu’un chercheur d’emploi et un jeune en formation. Par ailleurs, la garantie Loca-pass ne couvre que 9 mensualités.

De même, lorsque votre loyer vous coûte plus de 2000 euros, vous ne pourrez pas profiter de cette aide. Pour finir, après remboursement du propriétaire, vous disposez d’un délai de 3 ans maximum pour régulariser votre situation auprès d’Action logement.

Louer avec la caution locative étudiante

Les étudiants qui n’ont pas de garant peuvent solliciter cette aide dans leur processus de location. Néanmoins, il faut respecter certaines conditions. Dans un premier temps, il doit louer en France uniquement pour des raisons académiques.

Il ne doit pas avoir à disposition, une quelconque caution qu’elle soit amicale, familiale ou même bancaire. L’âge est également pris en compte. L’étudiant doit avoir moins de 28 ans. Dans le cas contraire, il n’est accepté que s’il est doctorant ou post-doctorant. Dans ce cas précis, il doit être de nationalité étrangère.

Pour ce qui est des montants, cette garantie ne couvre que les personnes dont les frais du loyer sont de 700 euros en Île-de-France et de 500 euros en province.

Voilà donc quelques dispositifs d’aide dont vous pourrez profiter quand vous ne trouvez pas de garant pour une location.