Voyage

Covid-19 : faire annuler son voyage sans payer de frais d’annulation

Bien que le déconfinement laisse espérer l’arrivée de jours meilleurs, le Coronavirus continue de perturber notre quotidien. Et cela d’autant plus pour nos projet de vacances. En effet, les français sont encore peu rassurés de partir loin de chez eux. C’est pourquoi beaucoup souhaitent annuler leur voyage. Et avec les circonstances actuelles, la question est de savoir s’il est possible ou non d’annuler sa réservation sans payer de frais.

Une situation encore critique

Beaucoup de français avaient déjà réservé leur séjour pour le mois de septembre via une agence de voyage avant que l’épidémie soit d’actualité. Ils avaient même effectué le renouvellement de leur passeport en ligne pour pouvoir voyager au bout du monde. Mais bien que la crise sanitaire soit moins critique qu’il y a quelques semaines, la présence du virus et le risque de contamination sont des préoccupations toujours existantes et bien réelles.

A découvrir également : Les avantages d'un camping quatre étoiles

Autrement dit, la peur de voyager n’est pas un caprice, c’est une angoisse tout à fait fondée. C’est pourquoi, même si le déconfinement a eu lieu, beaucoup ne souhaitent plus partir en voyage loin de chez eux. De plus, le gouvernement déconseille depuis plusieurs semaines à la population de quitter le territoire français dans les mois qui viennent. Alors pour certains, il est maintenant l’heure de savoir s’ils peuvent annuler leur voyage sans payer de frais vu le contexte actuel.

Un problème de contrat

Même si les conditions actuelles sont loin d’être propices aux voyages, le problème de l’annulation des séjours se trouve dans les contrats de réservation. En effet, ils stipulent que toute annulation engendre automatiquement des frais qui peuvent s’élever jusqu’à 200 euros par voyageur.

A lire aussi : Un mariage inoubliable au Château Bouffémont

De plus, les assurances qui pourraient couvrir les voyages contre les risques d’épidémie devaient être prises à part. Il s’agissait d’une option que beaucoup de voyageurs n’ont pas choisi, tout simplement car personne ne s’attendait à une pandémie mondiale.

Une commission paritaire pour venir en aide aux voyageurs

Pour le directeur juridique de l’association UFC-Que Choisir, le constat est complexe. Effectivement, même si l’inquiétude face à l’épidémie est tout à fait compréhensible, il semble trop tôt pour pouvoir invoquer un risque lié au Coronavirus lorsqu’on demande l’annulation d’un voyage prévu en septembre.

Cependant, face à ce problème, une solution va être envisagée. En effet, une commission paritaire qui regroupe différents représentants d’agence de voyages et de voyageurs va être fondée ce mois-ci. Son objectif sera de rendre les règles juridiques plus humaines. Cela permettra de remettre de la confiance entre les professionnels du tourisme et leurs clients. Et la commission sera certainement le meilleur recours pour espérer obtenir une annulation sans frais.

Afficher
Cacher