Actu

Comment obtenir un certificat de conformité électrique ?

certificat de conformité électrique

Si vous venez d’acheter une maison ou que vous venez de la rénover, vous devez savoir que les installations pour ces bâtiments sont soumises à une obligation de conformité électrique. Comment faire pour avoir un tel document ? Découvrez dans ce mini-guide la procédure pour l’obtenir.

Faire le diagnostic de l’installation

La toute première étape pour obtenir un certificat de conformité électrique est de faire appel à un électricien compétent. L’électricien fera une analyse plus approfondie des installations électriques pour détecter les failles éventuelles. Ainsi, il se chargera de recenser les parties de votre maison qui doivent être améliorées ou remplacées afin de rester dans les normes.

A voir aussi : Comment se passe une épilation maillot chez l estheticienne ?

Ensuite, celui-ci va vous proposer un devis détaillé. Par ailleurs, du fait qu’il n’est pas toujours facile de trouver un professionnel crédible avec un prix abordable, vous pouvez recourir à un gestionnaire de travaux. Il vous facilitera la procédure de conformité électrique en vous choisissant un électricien possédant toutes les compétences requises pour réaliser les travaux. Cela vous évitera de tomber sur des amateurs incapables de répondre à vos attentes.

Réaliser les travaux de mise en conformité

La deuxième étape pour obtenir un certificat de conformité électrique consiste à réaliser les travaux nécessaires. Ainsi, lorsque l’électricien juge utile d’améliorer ou de remplacer certains appareils, vous devez réaliser ces travaux le plus tôt possible. C’est cela qui vous permettra d’obtenir une installation qui répond aux normes.

A lire également : La glycérine, un atout pour votre peau !

Alors, une fois le devis validé, le professionnel commencera par réaliser les activités de mise en conformité électrique essentielles. Il peut être question d’une consolidation du tableau, d’une mise à la terre, d’une clôture de la boite de dérivation et bien d’autres. L’expert devra aussi effectuer deux schémas d’implantation à savoir : le plan unifilaire et le schéma de position.

Contacter l’organisme de contrôle agréé

Une fois que vous aurez achevé les travaux de conformité électrique, vous devrez faire appel à l’organisme de contrôle agréé. Pour cela, nombreux sont les documents qui vous seront réclamés tels que le schéma unifilaire, le schéma de position ou d’implantation et le code EAN.

Ce dernier est un code à dix-huit chiffres qui permet de déterminer le raccordement des installations. Lorsque ces documents seront reçus, un agent de contrôle se rendra dans votre maison pour vérifier si tout est en ordre. Ensuite, il se chargera de vous transmettre un certificat de conformité électrique.

Par ailleurs, si vous contactez un artisan avant de faire votre demande, cela vous fera gagner du temps, car l’électricien aura détecté à l’avance toutes les failles. Ainsi, vous n’aurez pas à contacter plusieurs fois l’organisme pour la conformité de l’installation électrique. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire appel à un artisan avant de contacter l’organisme.

Validité du certificat de conformité électrique

Si tout est dans les normes, vous recevrez un certificat de mise en conformité. C’est un document qui approuve donc la mise en conformité d’une installation. Il faut noter que la période de sa validité est de 25 ans. Néanmoins, dans la mesure où vous devriez faire des extensions ou des modifications de votre chaîne électrique, vous devez refaire votre demande d’attestation de conformité.

Afficher
Cacher