Guide complet pour semer et cultiver des haricots nains avec succès

Guide complet pour semer et cultiver des haricots nains avec succès

Les haricots nains sont très faciles à cultiver. Vous pouvez les semer dans le sol, ou dans un pot. Il en existe différentes variétés très bonnes. Voici ce qu’il y a à savoir pour la culture des haricots nains, afin de semer le meilleur haricot et devenir un professionnel du jardinage.

Conditions de semis dans votre jardin

Il y a quelques conseils à appliquer pour semer des graines de haricot, peu importe la variété.

Lire également : Comment choisir une étagère pour plantes extérieures

Quand semer les graines de haricot dans votre jardin ?

Plantez les haricots nains dans le jardin après les périodes de gel, au printemps, car ce sont des plantes sensibles au froid.

La terre doit également être préparée lors d’un semis en pleine terre. Pour cela, vous devez choisir un sol qui est riche en matière organique et bien drainé. S’il n’est pas assez riche, ajoutez du compost. Enfin, placez votre semis au soleil, pour une bonne croissance des plantes.

A lire aussi : Guide complet pour réussir la bouture du Yucca : techniques, étapes et astuces

Le semis de graines de haricot nain

Plantez les graines de 2 à 5 cm de profondeur, espacées de 5 cm, pour que les plantes aient la place de se développer. Pour les semer, vous avez le choix entre un semis en pleine terre, ou un semis en petits pots que vous transférez après en pleine terre.

Juste après avoir fait le semis, arrosez le sol d’eau pour hydrater les graines de haricot nain.

person holding brown and black frog

Cultiver les plantes de haricots après leur semis dans le jardin

Voici les étapes à suivre pour cultiver les haricots, après le semis des graines.

L’arrosage des plantes de haricots

Il faut toujours arroser à l’eau les haricots pour maintenir un sol humide. Attention cependant à ce qu’il reste drainé : l’eau ne doit pas stagner. Éviter également de mettre de l’eau sur les feuilles afin que la plante ne développe pas de maladies.

Vous pouvez ajouter un paillage après l’arrosage, c’est une pratique courante dans le jardinage. Cela permet de réduire la croissance des herbes néfastes et cela conserve l’humidité à l’intérieur du sol.

Maintenir un sol fertile pour le haricot

Pour cela, mettez de l’engrais quand les plantes atteignent une certaine hauteur. Ce n’est pas une obligation de mettre de l’engrais, il faut que le sol soit riche en matière organique, mais s’il l’est déjà, aucun ajout n’est nécessaire.

Maintien de la croissance de la plante de haricot dans le jardin

Certaines variétés de haricots ont besoin d’un support, car il y a des variétés grimpantes. Il faut donc qu’elles aient la place de grimper, sinon, les plantes s’affaissent et les haricots ne poussent pas correctement.

La récolte du haricot du jardin

Après avoir pris soin de vos haricots, récoltez-les, 2 mois après le semis environ. Il faut que les gousses soient jeunes lors de la récolte. Avec des ciseaux de jardinage, et coupez proprement les gousses pour ne pas endommager la plante.

Après la récolte, stockez directement vos haricots, que ce soit :

  • au congélateur
  • au réfrigérateur
  • en conserve

Ainsi, vous pourrez déguster les haricots pendant un long moment après la récolte.

Voici tout ce qu’il y avait à savoir sur le jardinage du haricot nain. Cela est néanmoins à adapter en fonction de la variété, car les variétés peuvent demander un jardinage différent.