Quels sont les signes d’un TMS ?

Quels sont les signes d’un TMS ?

Les Troubles Musculo Squelettiques ou TMS se présentent comme un ensemble de pathologies dont les douleurs musculaires sont un composant. La plupart du temps, il est question de douleurs entraînées par la répétition de mouvements qu’on retrouve dans un contexte professionnel. Ils se caractérisent par un certain nombre de signes qui permettent de les identifier facilement. Retrouvez dans cet article ces signes et les moyens de se préserver.

Quelles sont les parties du corps affectées par les TMS ?

Toutes les parties du corps humain peuvent être concernées par les TMS, que ce soit au niveau des membres (inférieurs, supérieurs) que de la zone dorsale. Cependant, les bras se présentent comme la partie la plus touchée avec :

A découvrir également : La mésothérapie : un plus beauté, quand y avoir recours ?

  • Les tendinites et ténosynovites: elles concernent les zones de l’articulation (coude, poignet, épaule et doigt) ;
  • Les épicondylites et épitrochléites: il s’agit d’inflammation au niveau du coude ;
  • Le syndrome du canal carpien: il est question d’une affection neurologique.

Ces pathologies ont la particularité de pouvoir affecter les tissus mous tels que les nerfs, les muscles et enfin les tendons.

TMS : comment reconnaitre ces signes ?

Il faut d’entrée comprendre que les symptômes des TMS sont à prendre avec beaucoup de considérations. En effet, lorsqu’on leur accorde de l’importance, on peut facilement empêcher d’éventuelles complications, l’accroissement de la douleur et l’impossibilité fonctionnelles. Les signes des TMS sont les douleurs musculaires localisées ou prolongées, les efforts pénibles et enfin les courbatures qui surviennent après le travail.

A voir aussi : Assurance santé La Mutuelle Générale: les services clients proposés

Les symptômes neurologiques se déclinent en des fourmillements, des engourdissements et pour terminer les maladresses causées par l’insensibilité. Il est remarqué que le TMS est un syndrome qui touche particulièrement ceux qui utilisent l’ordinateur à cause de l’usage permanent de la souris. Celui-ci entraîne une compression au niveau du poignet.

D’après une nouvelle étude, les TMS connaissent une forte hausse en Europe, contrairement à ce qu’on remarque sur les autres continents. La pathologie est d’ailleurs enregistrée comme la deuxième raison la plus fréquente entraînant une incapacité dans le monde.

woman covering her face with her hands

Qu’est-ce qui provoque les troubles musculo-squelettiques ?

Les TMS arrivent la plupart du temps dans un cadre professionnel puisqu’ils surviennent à la suite de gestes fréquents, répétés et éprouvants pour les muscles et les os de la personne concernée. Concrètement, les éléments qui sont en mesure d’induire des troubles musculo-squelettiques sont entre autres :

  • La répétition de gestes qui a pour conséquence d’abîmer le système locomoteur. C’est le cas du travail à la chaine ;
  • Les grands efforts comme le port de charges importants ou effectués en mauvaise posture ;
  • La tension à laquelle les articulations sont soumises ;
  • Le travail sédentaire et de longue haleine ;
  • Le stress ;
  • , etc.

Comment prévenir les TMS ?

Prévenir les TMS revient à rendre plus facile le travail auquel les employés sont soumis et qui se présente comme des facteurs de risque. Pour cela, il sera nécessaire de donner une limite aux activités qui demandent trop de répétitions et de recourir à des outils spécifiques, qui peuvent apporter du soulagement pour les ports de charges excessives. De même, il sera important de réaliser les bons gestes et notamment dans la bonne position. Par exemple, pour prendre une charge sans solliciter le dos, vous pouvez plier les genoux et prendre appui sur les jambes.

Par ailleurs, il faudra envisager des moments de repos afin de soulager un tant soit peu le corps et permettre une meilleure récupération. Enfin, il faudra accorder de la valeur au travail et être fier de son boulot.

Quelles sont les aides pour prévenir les troubles musculo-squelettiques ?

Les aides financières accordées pour prévenir et aider les entreprises et associations dans la lutte contre les TMS sont au nombre de deux : TMS Pros Diagnostique et TMS Pros Action. Le TMS Pro Diagnostic a pour but de donner aux employeurs la possibilité de déterminer les risques de TMS. Pour cela, il les accompagne dans le financement de formations ou de diagnostics de prévention. Le TMS Pros Action permet de financer une partie de l’acquisition du matériel nécessaire pour réduire les contraintes physiques.