Voiture électrique : vrai ou faux, tour des clichés sur les voitures électriques

Voiture électrique : vrai ou faux, tour des clichés sur les voitures électriques

Les voitures électriques se développent rapidement, de nombreux utilisateurs passent le cap. Pourtant, il y a encore de nombreuses réticences à passer aux véhicules électriques. Les clichés et les idées reçues sont multiples. Il est temps de voir si toutes les idées reçues sont vérifiées ou s’il ne s’agit que d’un manque d’information. 

Les voitures électriques ne sont pas faites pour les grandes distances

C’est l’une des idées reçues les plus répandues, les voitures électriques ne servent pas à faire de longs trajets. Cela reste juste selon ce que l’on considère être un vrai trajet, mais il y a de grands progrès. Aujourd’hui, la batterie d’un véhicule électrique permet d’effectuer environ 250 kilomètres en moyenne. Il existe tout de même des véhicules comme la Peugeot E-208 qui dispose de batteries plus performantes et qui permet d’aller au-delà des 300, voire des 350 kilomètres. Cela représente une limite technique actuellement, mais cela suffit pour la plupart des trajets. Effectivement, pour traverser la France de part en part, il faudra tout de même s’arrêter pour recharger la batterie, mais cela n’arrive pas si souvent que cela. 

A voir aussi : Comment communique une agence de communication ?

Il n’y a pas assez de bornes de recharge ?

Justement, en parlant de chargement, c’est l’un des arguments qui revient aussi le plus souvent. Cet argument est en réalité faux même si on a l’impression qu’il y a plus de stations essences, en réalité on dénombrait 22 870 stations de recharge électrique en France, contre 11 000 stations essence. Ce chiffre est en plus en très grande augmentation depuis les derniers mois puisque l’on voit de plus en plus de bornes apparaître dans les villes, dans des parkings, etc. L’avantage des bornes est qu’elles sont plus petites, on en voit donc apparaître facilement un peu partout. 

Recharger une voiture prend trop de temps ?

Il est vrai que cela sera toujours plus long de charger une voiture électrique par rapport à faire un simple plein d’essence. Toutefois, il faut nuancer les systèmes de recharge. En fait, il existe des systèmes à charge lente qui sont destinés à des bornes à la maison par exemple, et qui vont effectivement prendre 20 à 40 heures pour une charge complète. En revanche, il faut comprendre que pour des trajets quotidiens, un chargement d’une dizaine d’heures va suffire à effectuer 60 à 100 kilomètres. Ainsi, il n’y a pas lieu d’avoir les batteries pleines tous les jours. D’un autre côté, la majorité des voitures dispose maintenant d’un système de recharge rapide qui permet de passer de 20 à 80 % en seulement 30 minutes. 

A lire en complément : Mbappé a déposé ses valises dans le 16e arrondissement de Paris

La voiture électrique est plus chère qu’une thermique ?

Il est vrai que la barrière du prix est un frein encore actuellement pour l’achat des véhicules. C’est surtout vrai lorsque l’on compare cela avec des voitures d’occasion par exemple. Même si l’on trouve aujourd’hui des véhicules neufs aux mêmes prix en version thermique et essence, le coût de l’électrique n’est pas négligeable. Néanmoins, il y a plusieurs aides nationales ou régionales qui favorisent l’achat d’un véhicule électrique. Les prix devraient également baisser avec le temps, on commence à trouver des véhicules électriques d’occasion à des prix plus abordables notamment.