Famille

Qui peut bénéficier de l’aide à la personne ?

Les aides à la personne sont des formules d’assistance offertes et payées en totalité ou partiellement par l’État selon les cas. Toutefois, toutes les personnes ne peuvent pas profiter de ces services. Afin d’y souscrire, il est nécessaire de connaitre les profils des personnes reconnues comme éligibles à cette offre. C’est ce que vous découvrirez ici.

Les parents de nouveau-nés

Les aides à la personne permettent de faciliter le quotidien des gens qui y ont recours. Les parents de nouveau-nés peuvent profiter de cette aide. En réalité, lorsque vous accouchez, la loi vous autorise à prendre un congé prénatal de 6 semaines et un congé postnatal de 10 semaines pour un total de 16 semaines.

A découvrir également : Pourquoi choisir la garde d'enfants à domicile ?

Ainsi, bien que votre enfant ne soit pas autonome, vous devrez déjà prendre le chemin du service. Il faudra forcément que l’on s’occupe de votre bout de chou pendant votre absence. Vous pourrez déposer votre enfant à la crèche ou employer une aide à domicile. Pour régler la facture, votre entreprise pourra vous accorder une aide financière.

Il existe également des aides locales dont vous pourrez profiter pour payer les frais de garde de votre enfant. Le Chèque Emploi Service Universel (Cesu) vous permet à cet effet de régler la facture de la garde de l’enfant. Il vous offre un crédit d’impôt de 50 % sur les dépenses effectuées dans le cadre de la garde de l’enfant.

A découvrir également : Comment être un bon parent ?

Les personnes handicapées

aide à la personne

Les personnes handicapées constituent également un profil des personnes qui peuvent profiter des aides financières. L’allocation aux adultes handicapés (AAH) en est un exemple. Toutefois, plusieurs critères sont pris en compte afin de déterminer votre éligibilité à cette offre.

Dans un premier temps, il faut que le bénéficiaire ait 20 ans au minimum. Il peut tout de même en profiter à 16 ans à condition de ne pas être à la charge des parents. Après avoir rempli ce premier critère, il faudra tenir compte du taux d’incapacité. En général, il faut que la personne concernée atteigne un taux d’incapacité permanente d’au moins 80 %.

Moins de ce taux d’incapacité, il vous faudra être déclaré éligible par la CDAPH reconnue comme la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Par ailleurs, il n’y a que les résidents français ou ceux qui disposent d’un titre de séjour valide qui peuvent profiter de cette allocation.

Les enfants de moins de 20 ans peuvent profiter de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH).

Les personnes âgées

Les personnes de troisième âge peuvent aussi profiter des aides à la personne. Elles profitent généralement des aides à domiciles afin de les assister dans leur quotidien. En effet, les personnes âgées peuvent profiter d’un grand nombre d’aides selon les cas.

Retenez que celles-ci sont attribuées selon les cas d’invalidité et en fonction des revenus. Ainsi, vous pourrez bénéficier d’une aide à domicile pour l’entretien de votre intérieur et de votre linge et plusieurs autres services.

Toutefois, il vous faudra être âgé au moins de 65 ans ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail. Il y a également d’autres profils pouvant profiter des aides à la personne. Il s’agit des personnes en situation d’exclusion et des familles qui ont des difficultés financières.

Afficher
Cacher