Business

Quelles sont les meilleures banques pour un prêt immobilier ?

prêt immobilier

Le choix de la bonne structure bancaire pour son financement immobilier présente de nombreux avantages. Le taux d’intérêt ainsi que les conditions d’emprunt varient généralement d’une banque à une autre. Quelle banque choisir pour votre crédit immobilier ? Les éléments de réponse dans le présent article.

Un large panel de choix

Il existe des dizaines de banques ou organismes de crédit disposés à financer votre projet immobilier. Vous pouvez opter pour les banques nationales (la Banque Postale, le Crédit Agricole, la Société Générale, BNP Paribas, etc.), ou privilégiez les organismes spécialisés dans le crédit immobilier à l’instar du Crédit Foncier. D’autres options intéressantes sont à envisager comme les banques régionales, les grands groupes d’assurances, les banques en ligne et les spécialistes des crédits.

Lire également : Comment faire pour devenir wedding planner sans formation ?

Chacune de ses structures dispose de sa propre politique de taux d’intérêt. Celui-ci dépend des objectifs de la banque ou de l’organisme en question, de son financement, de ses cibles prioritaires, etc. Difficile de dire quel organisme bancaire offre le meilleur taux, car ce denier varie en fonction des profils et des durées d’emprunt.

Des taux différents selon le temps

Les banques ou organismes de crédit font évoluer de façon régulière leur politique en matière de taux afin de répondre à leurs besoins et atteindre leurs objectifs. Certains suivent un rythme très régulier qui peut être hebdomadaire ou d’une durée de 15 jours. Pour d’autres, la politique de taux est revisitée tous les mois ou rarement à chaque nouveau trimestre. Ainsi, les conditions qu’un organisme bancaire peut vous proposer sont susceptibles de varier dans le temps.

A lire également : Rédiger un CV : comment être sûr que le recruteur le lise ?

En plus, les banques ne peuvent se permettre de prêter en volume un montant qui ne dépend pas de leurs ressources propres, par respect de certaines règles de prudence. Ce sont l’une des raisons pour laquelle la grille des taux change entre deux périodes, ce au sein d’un même organisme bancaire.

Des taux différents selon la région

L’on imagine rarement qu’un crédit soit sollicité à Nîmes afin de financer un bien immobilier à Angers. Il en est ainsi parce que les conditions d’emprunt sont différentes selon la région. Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces variations d’un lieu à un autre.

Le niveau des prix de l’immobilier dans une région donnée, les politiques dans le domaine de l’immobilier pour certaines régions et la perspective d’évolution de risques liés au bien immobilier sont des raisons parmi tant d’autres.

Comment choisir une banque pour un prêt immobilier ?

Au moment où vous allez choisir la meilleure banque pour votre projet immobilier, vous devez comparer les différentes offres de prêt qui vous sont proposées. Vous pouvez comparer les offres vous-même. Pour cela, plusieurs allers-retours entre les différentes banques ou organismes financiers sont nécessaires afin de voir si la concurrence propose de meilleures conditions. Autant vous dire qu’il s’agit d’une tâche assez fastidieuse.

Il est également possible de gagner du temps en passant par un courtier immobilier. Cet intermédiaire se charge de faire toutes les démarches à votre place. Il met en concurrence les différentes offres du marché afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à votre situation. Solliciter l’expertise d’un courtier vous procure l’assurance de ne pas vous tromper dans le choix de votre banque.

Que faut-il savoir pour obtenir un prêt immobilier ?

C’est souvent une étape clé lorsqu’on veut conclure une transaction immobilière mais cette démarche prend du temps et nécessite de nombreuses formalités administratives qui peuvent s’avérer compliquées. Voici tout ce qu’il faut savoir pour obtenir un prêt immobilier.

Le montant de l’emprunt

Avant de faire une demande d’emprunt à votre banque, il est important de connaître la somme dont vous avez besoin mais aussi le montant que vous serez capable de rembourser. On appelle ce montant la « capacité d’endettement », elle correspond à la somme maximum que vous serez à même de rembourser mensuellement en plus des taux d’intérêt imposés par la banque. Les établissements financiers imposent que votre capacité d’endettement ne dépasse pas les 33% de vos revenus sachant que le reste sera utilisé pour des dépenses mensuelles nécessaires.

Pour calculer ce dernier, vous pouvez utiliser des simulateurs de prêt comme celui-ci : https://www.lesfurets.com/pret-immobilier.

Les critères d’acception des banques

Dès que vous aurez connaissance du montant à emprunter, vous devrez respecter certains critères pour que votre banque accepte de vous prêter la somme en question. Ces critères englobent des préoccupations économiques et professionnelles. Le premier d’entre eux est l’apport personnel qui une somme à posséder en main propre et que vous pouvez injecter dans le crédit immobilier. Cet apport est une sécurité pour eux afin de s’assurer que vous êtes un emprunteur sérieux qui a anticipé les frais complémentaires au prêt.

Le second correspond à votre situation professionnelle puisque les banques préfèrent des dossiers avec un emploi stable et ce, peu importe le revenu. C’est pourquoi les CDD ou autre situation précaire ne sont pas des conditions favorables pour un prêt. Si vous empruntez à deux, vous pourrez faire valoir la situation professionnelle la plus favorable au sein du ménage.

L’épargne permet aussi de prouver votre sérieux financier ainsi que l’absence de découverts ou de crédits en cours. Placer de l’argent sur un livret A ou sur un PEL (Plan épargne logement) démontrera toute la fiabilité de votre dossier.

Afficher
Cacher