Le succès des véhicules d’occasion en France

Pour l’année 2017, les ventes de véhicules d’occasion ont battu des records. Ce qui laisse croire que le marché des véhicules d’occasion est en train de connaitre un véritable essor dans le pays. Les voitures occasion ont vraiment la cote auprès des Français et les chiffres sont très encourageants : 5.6 millions de modèles vendus. Ce qui représente une hausse de 0.6% en un an. Aujourd’hui, il existe des sites de vente spécialisés en véhicules d’occasion et les concessionnaires sont en train de suivre la tendance.

Une belle performance, mais

Avec l’embellie économique, les ventes de véhicules d’occasion en France ont été un peu freinées par les achats dans le neuf en fin d’année. On peut alors dire que l’année 2017 a été très bonne, du moins dans une majeure partie. Cependant, n’oublions pas que l’on vend 2 fois et demie plus de voitures d’occasion que de voitures neuves. Parmi les marques qui ont le plus vendu de véhicules d’occasion pour cette année, on retrouve Dacia (15%), Kia (12%) et Toyota (9%). Pour les marques françaises, elles perdent de plus en plus de terrain avec un recul de 1%, comparativement à l’année 2016.

Cependant, il faut dire que l’âge des véhicules d’occasion est une donnée qu’il faut prendre en compte. En effet, on est à une moyenne de plus de 9 ans. Comparé à 2016, cet âge était de 8 ans. Ceci s’explique par le fait que les Français achètent de plus en plus des modèles qui totalisent 80.000 ou 100.000 km. Par exemple, les voitures de plus de 16 ans ont connu une nette progression de plus de 6.4%. Ce qui est assez considérable.

Une percée des modèles à essence

Face au recul des ventes de voitures diesel avec les exigences écologiques, on note une belle percée des modèles à essence. Ce phénomène s’explique surtout par le fait que les voitures sont de plus en plus fiables. En effet, un véhicule bien entretenu et qui dépasse 100.000 km peut rouler encore longtemps. La seconde raison est d’ordre économique : une voiture d’occasion Rognac permet à beaucoup de foyers de rouler et de se déplacer facilement.

Du coup, les modèles essence ont pu réaliser une belle percée avec plus de 8% de hausse sur les ventes. Cependant, le diesel reste toujours fortement présent avec plus de 6 ventes sur 10. Ce qui est considérable et suscite un débat sur le respect des normes écologiques.