dimanche, décembre 16, 2018
Parents

Séparation de corps ou divorce : quelle procédure choisir ?

Moins connue que le divorce, la séparation de corps permet aux conjoints de vivre sous le même toit sans être obligés de partager le lit conjugale. Elle a pour but de maintenir la cohésion familiale nécessaire pour la stabilité des enfants. Sa principale différence avec le divorce, c’est qu’elle ne met pas systématiquement fin à l’union matrimoniale de deux personnes. Ces dernières peuvent donc cohabiter ensemble, aborder des sujets relatifs aux questions familiales et se mettre d’accord sur la gestion des activités du ménage. La séparation de corps n’est effective que si elle est autorisée par le juge des affaires familiales.

La séparation de corps : qu’est-ce qui la différencie du divorce ?

Ne nous voilons pas la face, certaines situations nécessitent la séparation des époux. Les termes de cette rupture sont, cependant, discutés par les personnes concernées. Si certains optent pour le divorce dans la plupart des cas, d’autres préfèrent s’en tenir à la séparation de corps. Ces deux options presque similaires sur la forme sont différentes dans le fond. Leur similitude réside dans le fait que les époux peuvent s’accorder sur les clauses de leur séparation.

Mais si le divorce est une dissolution pure et simple du mariage, la séparation de corps permet de maintenir les liens conjugaux. Cependant, les époux ne sont pas dans l’obligation de partager le lit conjugal. Ils vivent donc séparément sous le même toit pour maintenir la cohésion familiale. Pour comprendre la séparation de fait, il est important de connaitre les mesures qui s’y appliquent.

Séparation ou divorce : tout ce qu’il faut savoir

Hormis ses atouts et ses contraintes, la procédure de séparation de corps ne prive pas un homme ou une femme de ses droits si sa(son) conjoint(e) décède. En effet, la séparation de corps tout comme le divorce doit nécessairement s’enquérir de l’avenir de la famille mais également du logement, de la santé et des besoins de la progéniture.

Mais si l’on dit que le divorce est plus économique que la séparation de corps, c’est parce qu’il permet aux époux de s’en tenir à une seule procédure. Cette réflexion est d’autant plus fondée que pour la seconde option, les conjoints finissent généralement par divorcer.

Afficher
Cacher