mardi, novembre 13, 2018
Société

Une charte des bonnes pratiques envisagée par l’ADEME sur les panneaux solaires

Les utilisateurs de panneaux solaires en France sont d’avis que les tarifs pratiqués quant à l’installation de ces panneaux manquent de transparence. Il s’agit d’avis résultant d’enquêtes d’associations de consommateurs à propos de l’installation de panneaux solaires en France. Des arnaques font que bon nombre de propriétaires de maison ne sont plus intéressés. C’est pour assurer son soutien au marché des panneaux solaires que l’ADEME a décidé de mettre en place une charte des bonnes pratiques.

Une solution pour freiner les arnaques au soleil

La consommation de l’énergie solaire est préconisée par l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). L’agence agit ainsi pour assurer la promotion des énergies renouvelables en France. Ses travaux sont cependant ralentis par des arnaques concernant l’installation de panneaux solaires.

L’augmentation des arnaques fait que certains propriétaires de maison, préfèrent s’abstenir d’installer des panneaux solaires. L’ADEME s’active ainsi dans la promotion de l’autoconsommation, qui est le fait de consommer la totalité ou une partie de l’énergie qui est produite sur place.

Lancement d’une charte pour inciter les populations à la consommation

C’est à l’occasion de l’université d’été du solaire que le président de l’ADEME, Arnaud Leroy, a parlé de la mise en place d’une Charte des bonnes pratiques. Avec cette charte, des critères seront mises en place pour apporter des clarifications concernant les offres de crédit à propos de l’installation de panneaux solaires.

Les installateurs de panneaux solaires pourront bénéficier d’un agrément, quant aux particuliers qui veulent investir dans les énergies renouvelables, ils pourront bénéficier d’aides financières pouvant les aider à l’équipement de leurs maisons. Ces solutions prises par l’ADEME visent à réduire les arnaques en ce qui concerne l’installation de panneau solaire.

Une charte prévue en 2019 pour rassurer les consommateurs

Une fois que tous les partenaires sont tombés d’accord comme prévu par l’ADEME d’ici la fin de l’année 2018, la nouvelle Charte des bonnes pratiques pourrait entrer en vigueur en 2019. Les consommateurs, qui pourraient être rassurés par l’installation de panneaux solaires, vont pouvoir se lancer dans l’autoconsommation.

Comparé à bon nombre de pays européens, la France est un peu en retard en ce qui concerne l’installation de panneaux solaires. C’est une situation qui commence à changer peu à peu, car le nombre d’utilisateurs de panneaux solaires ayant augmenté de 2016 à maintenant.

L’installation de panneaux solaires en France a connu un grand retard à cause des arnaques, qui font que certains propriétaires de maisons préfèrent s’y méfier. L’ADEME a ainsi mis en place des stratégies pour augmenter le nombre d’utilisateurs de l’énergie solaire.

Afficher
Cacher