Business

Qu’est-ce qui constitue un bon packaging ?

« Packaging » est le terme marketing qui définit le mieux l’emballage extérieur ou le conditionnement du produit. Aussi meilleur que soit votre produit, le potentiel client ne va pas toujours l’acheter si vous n’avez pas un bon packaging. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce qui fait un bon packaging.

Le pakaging, kesako ?

A voir aussi : Les commerces peuvent compter sur la PLV pour vendre

Pour faire simple, le packaging, c’est bien l’emballage du produit. Il ne va pas uniquement servir à conserver le produit. Cet emballage va également conserver le produit, mieux le présenter pour déclencher l’achat, communiquer un message et éventuellement faciliter son utilisation. Vous avez compris : pour le packaging, on ne prend pas un simple papier ou carton. La conception du packaging doit être bien pensée, car c’est bien plus qu’une enveloppe extérieure du produit.

Les différents types d’emballage

Pour conserver et protéger un produit, on distingue trois types d’emballage. On a l’emballage primaire qui est l’emballage étant en contact direct avec le produit. Les films en métal ou en aluminium et les films composites en aluminium que propose Alfipa pour la conservation des chocolats et des autres produits laitiers sont par exemple des emballages primaires. On catégorise aussi les bouteilles de vin dans les emballages primaires. Il y a l’emballage secondaire qu’on utilise pour regrouper plusieurs produits afin d’avoir un lot. C’est le cas du carton qui contient plusieurs cannettes de bière. Le troisième type d’emballage est l’emballage tertiaire qui permet le transport de produits. Il renferme une gamme de produits pour qu’elle soit facilement transportable. On s’en passe souvent de l’emballage tertiaire, car on ne le laisse pas toujours à la vue des consommateurs.

A voir aussi : À quoi sert un tampon d’entreprise ?

Un bon packaging, c’est quoi ?

Comme nous l’avons évoqué ci-dessus, le packaging doit être soigné et bien pensé pour qu’il remplisse bien ses fonctions, notamment conserver et protéger le produit, susciter l’envie d’être choisi par le consommateur et communiquer un message. De ce fait, un bon packaging doit être visible. Si votre tablette de chocolat n’a pas un bon packaging, il va se perdre au milieu des autres chocolats de concurrents dans les grandes surfaces. Un bon packaging va alors permettre au consommateur de reconnaître facilement votre produit. Pensez bien aux couleurs et aux volumes de votre emballage.

Le packaging ne doit pas seulement être visible, il doit aussi être attrayant. Il est sûr qu’un emballage vert pour un chocolat noir sera bien visible, mais ce n’est pas attrayant. Un bon packaging doit alors susciter cette envie d’achat. Vous devez donc bien travailler la perception sensorielle du packaging et le message qu’il véhicule. Ne laissez pas si vide votre emballage, car ce peu d’espace que vous avez peut être exploité pour communiquer un message au client. Toujours dans cette optique que cette personne puisse prendre votre produit et qu’elle passe à la caisse avec, il faudra que le packaging contienne des informations importantes sur le produit lui-même. Il n’est pas nécessaire de faire un grand dossier sur le produit : donnez les informations importantes de manière concise et claire.

Afficher
Cacher