Marseille veut et aura ses Chinois

S’exprimant en marge du forum économique franco-chinois, le consul général a tenu à rassurer les investisseurs marseillais par rapport à la future implantation du quartier d’affaires chinois. L’occasion avait réuni au World Trade Center, quelque 150 entreprises métropolitaines et surtout 30 sociétés chinoises. Les messages qui ont été martelés pour l’occasion n’ont pas laissé de toutes sur la volonté des Chinois de venir faire affaire à Marseille. Autrement dit, la ville phocéenne veut les Chinois et les aura.

Un grand produit qu’il ne faut pas manquer

Aujourd’hui, la Chine, deuxième puissance économique du monde, est en train de tisser de véritables relations avec les pays occidentaux dans le but d’écouler ses produits. Elle est aussi en train de construire des routes, des voies ferrées et des ports qui vont permettre afin de préparer un axe commercial majeur. Après avoir exploré la voie terrestre, la voie maritime semble être très adaptée pour échanger avec l’Europe, notamment avec Marseille avec son port. Le consul général chinois a alors tenu à affirmer que la Chine ne pouvait pas passer à côté de cet énorme partenariat avec des pays comme la France.

Pour Xavier Giocanti, il s’agit d’un véritable plan Marshal des échanges commerciaux entre la Chine et l’Europe. Il décrit d’ailleurs ce projet comme étant celui d’une Chine ambitieuse et ouverte dans le monde. Il faut dire que, durant ces dernières années, l’Europe et l’Afrique intéressent grandement la Chine dans le cadre d’échanges commerciaux de tout genre.

Une réponse concrète à l’opportunité chinoise

Cofondateur de la Résilience, Xavier Giocanti est plus connu pour être le compagnon de Christine Lagarde, actuelle dirigeante du Fonds Monétaire international. Résilience est une société qui évolue dans la réalisation de projets immobiliers à dominante tertiaire dans la métropole de Marseille. Il s’agit alors d’un terrain que les deux promoteurs connaissent bien pour y avoir dirigé de nombreux projets. Aujourd’hui, la société compte plus de 8000 m² de bureaux et d’autres locaux d’activités sont en train de voir le jour à Marseille.

Le Marseille International Fashion Center (MIF 68) sera alors un grand centre de commerce de gros pour les importateurs chinois. Ceux-ci ambitionnent de devenir la plateforme principale d’import-export entre la France et la Chine. Pour les zones qui seront servies, nous avons l’Europe et le nord de l’Afrique. Autant dire que la zone entend devenir le point d’entrée des produits chinois en Europe, notamment en France et en Italie.