Combien de temps faut-il pour se remettre de la mort d’un proche ?

Combien de temps faut-il pour se remettre de la mort d’un proche ?

Le passage par les étapes du deuil est obligatoire, quelle que soit la nature de la perte. Bien qu’elles soient universelles, ces étapes sont plus difficiles à surmonter quand on perd un être cher. Comme chaque personne réagit de façon singulière, le temps pour se remettre de la mort d’un proche est aussi propre à l’individu. Plusieurs paramètres entrent en compte quand il s’agit de surmonter un décès, on vous explique tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Le temps est individuel

Quelle que soit l’épreuve qui vous met en deuil, le temps nécessaire pour la surmonter est plus ou moins long selon votre caractère et votre personnalité. Il est important de se donner le temps de vivre le deuil dans sa totalité sans vouloir en sauter les étapes.

A lire aussi : Une assurance santé pour une retraite au soleil

Cependant, quelques comportements permettent de surmonter le décès d’un proche plus rapidement, tels qu’acheter une plaque funéraire sur internet. Cette dernière rend hommage au défunt et stimule la guérison du chagrin.

Le temps nécessaire pour surmonter un deuil est intimement lié à la profondeur de la relation que vous aviez avec la personne défunte. S’il s’agit d’un parent de premier degré, il est tout à fait naturel que la période de deuil dure plusieurs mois, voire années.

A découvrir également : Crèches : comment obtenir une place pour son enfant ?

La profondeur du traumatisme subi lors de l’annonce du décès rentre aussi en considération pour déterminer le temps nécessaire à la guérison. La douleur peut être très intense et nécessiter une aide externe. Si vos proches vous proposent leur soutien, ne les rejetez pas, ils sont là pour vous aider à surmonter votre chagrin et honorer la mémoire de la personne perdue.

Il faut garder à l’esprit que plus la douleur est intense, plus le temps nécessaire pour la reconstruction sera long. Laissez le temps à vos blessures internes de guérir pour retrouver une vie normale.

Jusqu’à cinq ans de deuil

La meilleure façon de surmonter une période de deuil rapidement est de se rappeler des plus beaux moments passés avec la personne défunte. C’est pour cette raison que la personnalisation de l’ornement de sa pierre tombale est bénéfique. Les plaques de décès permettent d’écrire un message pour honorer la mémoire du défunt et lui transmettre un dernier mot d’amour.

Bien qu’il ne soit pas possible de déterminer la durée exacte d’un deuil, il est estimé qu’il dure d’une année jusqu’à cinq ans lorsqu’on perd un être cher. Toutefois, cette durée peut être plus courte chez certains ou plus longue chez d’autres.

En fonction des paramètres précédemment cités, il est possible d’estimer la période du deuil. De ce fait, cette durée s’étend entre :

  • Un à un an et demi s’il s’agit du décès d’un des parents ;
  • Deux et deux ans et demi pour la perte d’un époux ou d’une épouse ;
  • Quatre à cinq ans pour la perte d’un enfant.

Il est à noter que le deuil pathologique existe. Sa durée peut s’étendre sur des décennies, ce qui bouleverse totalement la vie de la personne qui le vit.

En temps normal, au-delà de ces périodes, la personne ressent que la période de chagrin est derrière elle. Même si les cicatrices sont présentes, la douleur s’estompe petit à petit jusqu’à disparaître.

L’ordre chronologique du deuil

De l’annonce du décès jusqu’à la fin du deuil, en passant par la création d’une plaque de décès pour honorer la mémoire du défunt, les étapes du deuil sont connues de tous. Il est possible de les résumer en quatre grandes phases.

Première phase

Le choc à l’annonce de la nouvelle du décès est la première épreuve à laquelle on est confronté. Sa durée va de quelques heures à plusieurs semaines en fonction de l’intensité du traumatisme reçu lors de l’annonce.

Deuxième phase

Fuir la réalité est un comportement de survie auquel a recours une personne en chagrin. C’est la plus longue phase, car elle dure plusieurs mois, voire années.

Troisième phase

La destruction est nécessaire pour pouvoir se reconstruire à nouveau. Durant cette période, la personne ressent le plus de douleur. Elle dure moins de six mois.

Quatrième phase

La guérison est un processus naturel qui nécessite dans certains cas une aide externe. Pour accélérer le processus de guérison, il est important de se rappeler des bons souvenirs laissés par le défunt. C’est la meilleure phase pour la personnalisation de la pierre tombale, car l’émotion est à son apogée.

Cette reconstruction débute une année après le décès et ne dure que quelques mois. Il est important de se laisser tout le temps nécessaire de guérir pour ne pas garder de séquelles.