Actu

Assurance automobile provisoire : dans quel but ?

Documents provisoires équivalents au marquage d’assurance

Conformément à l’article 11 du règlement n° 13 du 6 février 2008 établi par l’Isvap, le marquage et le certificat d’assurance doivent être remis gratuitement au contractant au moment du paiement de la prime et, en tout état de cause, au plus tard cinq jours après. En ce qui concerne l’assurance en ligne, le terme reste le même, de sorte que les documents ci-dessus doivent arriver, par expédition avec frais supportés par l’entreprise d’assurance, à domicile ou à domicile de l’entrepreneur dans un délai de cinq jours à compter de la date de paiement.

Pendant cette période, le paiement de la prime est considéré provisoirement équivalent aux documents originaux, même s’ils sont transmis par télécopie ou par voie électronique (courrier électronique). Alternativement, la déclaration émise par la compagnie d’assurance est également considérée comme équivalente certifiant que l’obligation d’assurance est remplie ou la réception du bulletin postal préimprimé par l’assurance relatif au paiement de la prime.

A voir aussi : Zoom sur les vêtements made in France

marquage provisoire, le certificat de circulation provisoireet lacouverture urgenteLes documents provisoires susmentionnés, tels qu’ils sont énoncés dans le règlement Isvap, doivent inclure le nom de la société, le numéro de police et la plaque d’immatriculation du véhicule assuré. Le sont quelques-unes des définitions utilisées par l’assurance des Compagnies avec des techniques de vente à distance (en ligne) pour indiquer les documents temporaires qui sont envoyés à l’entrepreneur par télécopieur ou courriel en attente de recevoir les originaux.

A découvrir également : Matériel et machines de nettoyage cryogénique

La marque provisoire dure cinq jours

Les documents provisoires susmentionnés ont une durée maximale de cinq jours, après quoi les sanctions prévues sont encourues de l’art.180 du Code de la route pour la non-possession du certificat d’assurance obligatoire et de l’art.181 pour la non-présentation de la marque d’assurance. Ces violations entraînent respectivement une sanction administrative pour le paiement d’une somme de 41 à 168 euros pour la première infraction et d’une somme de 25 à 99 euros pour la seconde, avec l’obligation de soumettre ensuite aux autorités compétentes pour la présentation des documents originaux aux fins de l’enquête.

Au paragraphe 5 de l’article 11, le règlement dispose que ces certificats provisoires doivent être appliqués sur le véhicule assuré (dans le cas des véhicules automobiles à l’avant ou sur le verre du pare-brise) et qu’ils doivent être délivrés par les sociétés avec des dimensions et des caractéristiques propres à permettre leur application sur le support.

Dans le cas où le certificat d’assurance original et le drapeau n’étaient pas remis par le service postal, le les entreprises en ligne doivent délivrer un duplicata à la demande de l’entrepreneur sans frais à l’entrepreneur. Dans le cas contraire, les coûts sont supportés par le contractant lorsque le duplicata est délivré en cas de détérioration, de perte, de soustraction ou de destruction des documents.

Afficher
Cacher